21

Jul
Ensemble conjuguons nos forces, expériences, connaissance et énergie pour que vive le volontariat et la solidarité Internationale pour un développement durable 31/07/2018 - Camps chantiers de construction/animation sociales avec les enfants (Automne/hiver) 2018 au Togo Lire la suite ... 31/07/2018 - Camps chantiers de construction/animation sociales avec les enfants (Automne/hiver) 2018 au Togo Lire la suite ... 13/06/2018 - Chantier humanitaire & volontariat en Afrique 2018-2019 avec JVSI Lire la suite ... 09/06/2018 - Chantier humanitaire de volontariat/Actions solidaires en Afrique 2018-2019 Lire la suite ... 07/06/2018 - Missions/stages/camps chantiers humanitaires printemps/été/automne 2018 en Afrique avec JVSI Lire la suite ...

Construction de centre socio culturel

La scolarisation des enfants filles comme garçons à nettement évoluer au Togo mais ces derniers bénéficie généralement de conditions peu favorables d’étude et pour leur épanouissement (90 élèves par classe), et le peu de livres, cahiers, bureaux, crayons ne satisfait pas les besoins.

De plus, en dehors de l'éducation de base, les lieux d'accès à la culture et aux loisirs sont rares : bibliothèques, salles de spectacle, espace informatique, etc. Ces infrastructures manquent terriblement, surtout en zone rurale.

Il faut également souligner qu'un tissu associatif important existe aujourd’hui à travers tout le pays. Ces différentes structures qui cherchent à contribuer à un développement local durable dans de nombreux domaines d'intervention (santé, agriculture, environnement…) ont un point commun: le manque de moyens matériels !!!

C'est pourquoi JVSI-France souhaite amener du matériel pédagogique et soutenir la création d'espaces permettant à petits enfants , adolescents, jeunes élèves et adultes d’avoir accès à l'éducation, aux loisirs et à la culture

Les objectifs globaux

  • Renforcer la citoyenneté et la gouvernance locale au Togo en soutenant les initiatives de développement à la base.
  • Favoriser l’accès à l’éducation et à la culture en zone rurale.
  • Sensibiliser les populations du Nord aux questions du développement en Afrique.

Remédier à l'absence d'infrastructures communautaires dédiées à l'éducation, à la culture, à la vie associative et citoyenne, en construisant un centre socioculturel complet.

  • Bibliothèque adulte : Il s'agit de la pièce qui servira à lancer l'ensemble du projet. Par les ouvrages qui la constitueront, elle concernera essentiellement un public scolarisé mais elle sera ouverte à tout autre public. Dans un deuxième temps, il est envisagé d'y inclure un espace de documentation plus spécifique (magazines et revues spécialisées, presse internationale…)

  • Bibliothèque pour enfants : Cet espace sera destiné à favoriser l'éveil et les loisirs des jeunes enfants (5 à 12 ans) en mettant à leur disposition des livres d'images, des bandes dessinées et des romans…

  • Salle de réunions et de spectacles : D'une taille suffisamment importante pour y accueillir simultanément une centaine de personnes, cet espace sera laissé à la disposition de tout groupement apolitique (enseignants, artistes, ONG, groupement agricole, association de femmes ou de jeunes, etc.) voulant s'y réunir, ou y organiser des spectacles ou des conférences.

  • Espace multimédia : Composé d'une dizaine d'ordinateurs et d'une imprimante, cette salle sera ouverte à un large public et devra servir pour l'initiation à l'outil informatique, à Internet ainsi qu'à la rédaction de papiers importants pour ses utilisateurs.

Le canton de ZAFI

Ce projet se déroule dans la Région Maritime, Préfecture du yoto, Canton de ZAFI, situé sur la nationale N°2 à environs 90km de Lomé, la capitale. ZAFI, avec son grand marché, est le centre économique du canton du même nom (35 300 habitants inégalement répartis dans 17 gros villages…) et rassemble lui-même une population de 7500 habitants (8 quartiers). Il compte une école primaire, un collège, un dispensaire. La population se compose essentiellement d'agriculteurs (qui cultivent le maïs, le manioc, l'igname, le coton...). .

La construction de ce centre socio-culturel correspond bien à un besoin clairement identifié par la population locale puisqu'un vaste terrain communautaire de 3 hectares était réservé à cet usage depuis de nombreuses années par le chef traditionnel. Notre rencontre avec le Comité Villageois de Développement de ZAFI et la population a été rendue possible par un de nos partenaires locaux, car sur un projet, on ne travaille jamais seul…

Partenaires locaux

Le COMITE VILLAGEOIS DE DEVELOPPEMENT DE ZAFI et la population : Le CVD qui s’est officiellement constitué est le représentant de l’assemblée des villageois qui se réunit périodiquement pour élire ses membres et définir ses objectifs. Comme son nom l’indique, c’est le principal organe de décision et d’exécution en ce qui concerne les projets de développement du village.

Il est donc un acteur essentiel de ce projet, conformément à l’objectif de JVSI d’intervenir sur le terrain tout en responsabilisant les populations ciblées à travers une approche participative.

Le chef du village est le président d’honneur du CVD qui se compose d'une vingtaine de membres dont 6 responsables de commissions spécialisées telles que « EDUCATION ET CULTURE » et « EQUIPEMENT ET AMENAGEMENT ». Ces personnes sont nos principaux interlocuteurs.

Le CVD participe donc à toutes les prises de décision, il est chargé d’organiser les réunions et les travaux avec les villageois, et de prendre en charge les infrastructures et le matériel mise en place avec JVSI. Enfin suivant son objectif de « promouvoir le développement à la base » , sa participation au cofinancement de la construction représente 15 % du budget total.

Un membre du bureau est désigné comme le principal médiateur entre les responsables locaux du CVD et JVSI-TOGO. Il est donc chargé du suivi du projet et notamment en ce qui concerne la participation effective des populations bénéficiaires tels qu’elle a été prévue avec le CVD. Enfin ce partenaire local devra également veiller à la pérennité des infrastructures mises en place.

JVSI-TOGO

En tant qu’association sœur, ses membres sont désignés comme les représentants directs de JVSI- France en son absence et ceci pendant toute la durée du projet. JVSI- TOGO assurera donc la communication avec les autres partenaires locaux, et le suivi de l’information et des éventuels problèmes auprès du bureau Français. Enfin JVSI-TOGO sera responsable de l’organisation des Camps Chantiers de solidarité internationale autour du projet, ainsi que de toutes les animations culturelles ou de sensibilisation mise en place avec la population.

La DLP (division de la lecture publique) de la direction du livre du Ministère de la Culture Togolaise

Suite à des contacts établis par l’un de nos membres avec le Ministère des Affaires Etrangères, nous avons pris connaissance de l’existence d’un programme de lecture publique au Togo. Cette structure dépend directement de financements de l’ambassade de France mais elle est gérée par la DLP (Direction du livre du ministère de la culture.

Les démarches sont en cours pour que notre bibliothèque intègre le réseau national des bibliothèques « associés ». Ce programme va apporter dès maintenant et sur le long terme une aide technique et matérielle au fonctionnement de la bibliothèque (formation en bibliothéconomie, apport de petits matériels de revues et de livres, suivi annuel des activités…)