Twitter

25

Aug
Ensemble conjuguons nos forces, expériences, connaissance et énergie pour que vive le volontariat et la solidarité Internationale pour un développement durable 31/07/2018 - Camps chantiers de construction/animation sociales avec les enfants (Automne/hiver) 2018 au Togo Lire la suite ... 31/07/2018 - Camps chantiers de construction/animation sociales avec les enfants (Automne/hiver) 2018 au Togo Lire la suite ... 13/06/2018 - Chantier humanitaire & volontariat en Afrique 2018-2019 avec JVSI Lire la suite ... 09/06/2018 - Chantier humanitaire de volontariat/Actions solidaires en Afrique 2018-2019 Lire la suite ... 07/06/2018 - Missions/stages/camps chantiers humanitaires printemps/été/automne 2018 en Afrique avec JVSI Lire la suite ...

Actualités Stage » RAPPORT DE FIN DE STAGE

RAPPORT DE FIN DE STAGE

Nom de la structure d’accueil : RELUTET réseau de lutte contre la traite des enfants au Togo

Nom de la volontaire : COURVILLE Leo / AUROUSSEAU MARGAUX

Association : JVSI Jeunes Volontaires pour la Solidarité Internationale

Profil : Etudiants

Nationalité : Français

Age : 22 ans/ 26 ans

Date de début et fin du stage : Du vendredi 1 avril au lundi 27 juin
Introduction :

Dans le cadre de notre stage de fin de Master Action politique et politiques publiques à l’université de Besançon nous avons décidé d’effectuer celui-ci au sein d’une ONG, nous avons alors contacté l’association JVSI au Togo. L’association JVSI a pris contact avec l’organisme RELUTET (réseau de lutte contre la traite des enfants au Togo) qui nous a acceptés comme stagiaire.

Description des activités réalisées :

Durant le stage nous avons eu l’occasion d’effectuer de nombreuses activités diverses et variées avec l’équipe de RELUTET.

Dans un premier temps un travail concernant une étude sur l’employabilité des jeunes nous a été confié par Koffi Edem AVEGNON, conseiller juridique de l’association « Terre des hommes » et partenaire de RELUTET. Ce travail s’est étalé sur toute la durée du stage. Afin de mener à bien celui-ci nous avons dû mettre en place une méthodologie d’action, effectuer plusieurs entretiens avec différents acteurs et réaliser un rendu en suivant un canevas imposé ;

Parallèlement à cela nous avons eu la chance de participer à beaucoup d’autres activités avec RELUTET comme des ateliers d’informations à l’égard des familles d’accueil concernant plusieurs sujets comme les violences sexuelles ou la santé de reproduction.
Nous avons aussi participé à plusieurs ateliers réunissant grand nombre des 45 membres du réseau de lutte contre la traite des enfants au Togo, sur des sujets divers comme la préparation de plaidoyer (Budgétisation sensible à la protection de l’enfance, ratification du troisième protocole, Elaboration des rapports dûs )des formations des membres du réseau pour un travail plus efficace et une meilleur collaboration (DCCE),etc…

Difficultés rencontrées :

La principale et unique difficulté que nous avons pu rencontrer durant notre stage a été la difficulté à récolter des statistiques et données récentes pour nos études sur l’employabilité des jeunes. Ce problème et dû au fait que les acteurs qui travaillent dans ce milieu n’en n’ont pas, car les études et les récoltes de données ne sont pas encore effectuer, mais leur aide et collaboration a néanmoins été plus que satisfaisante et nous a permis d’avancer et de finir notre étude.

Leçons apprises : Durant notre stage nous avons appris ou perfectionner plusieurs points tels quel :

- Le travail d’équipe,
- recherche d’information dans un pays autre que la France,
- nouvelle méthode de travail (ateliers),
- ne pas hésiter a exposé ses idées

Recommandations/ Suggestions :

Conclusion :

Etant étudiants français, ce stage au Togo au sein du RELUTET a été un immense dépaysement pour nous, car premièrement le cadre du pays ne nous était pas familier et secondement le milieu des ONG nous était inconnu aussi.

C’est pour cela que nous pouvons affirmer que ce stage a été très enrichissant. En plus de répondre parfaitement à nos besoins (analyse des politiques publiques) il nous a permis que voir des choses et participer à des activités qui ne nous auraient pas été permissent en France.

Les ateliers auxquels nous avons eu la chance de participer abordaient des thématiques extrêmement variés qui allait de l’information des familles d’accueil sur les violences sexuelles à la rencontre avec les parlementaires togolais en rapport à la budgétisation sensible de la protection de l’enfance.

Enfin nous ne pouvons que remercier chaleureusement l’équipe de RELUTET pour son accueil exemplaire et sa volonté à nous faire participer au plus d’activité possible et nous permettre de découvrir l’action des ONG et de la société civile au Togo.